Les 5 commandements d’une randonnée réussie

randonneur montagne

Il n’y a rien de mieux pour se reconnecter avec la nature qu’une randonnée bivouac, que ce soit en groupe ou en solo. Pour des raisons de sécurité ou de santé, partir pour ce rendez-vous avec le grand air ne se fait pas sur un coup de tête. Voici donc nos cinq conseils en or pour réussir votre randonnée.

Préparer son matériel

Seul votre matériel de randonnée vous accompagnera durant votre escapade et assurera votre survie. Voici donc l’équipement dont vous aurez besoin pour que votre randonnée se passe sans encombre :

  • Une tente : Prévoyez une demi-place en plus pour vos sacs à dos.
  • Le sac de couchage : c’est un élément crucial puisque les températures chutent généralement pendant la nuit. Nous vous conseillons une température 0°C/5°C qui vous offrira un confort optimal
  • Ou un matelas autogonflant : à toujours prendre un kit de réparation avec vous pour parer à toute éventualité.
  • Réchaud : il vous aidera à avoir le ventre chaud pendant vos longues nuits. Vous avez trois fuels au choix : le gaz, l’essence ou le pétrole. Plus pratiques, pensez aux réchauds multifuels.
  • De l’eau en bouteille ou dans des gourdes.
  • Un couteau et une lampe.

Se renseigner

Commencez par vous renseigner sur les réglementations en vigueur sur le bivouac. Pensez également aux taxes. Quelques règles de sécurité sont à suivre à la lettre toutefois. Évitez de planter votre petit campement près d’un troupeau. Il est déconseillé de planter votre bivouac à moins de 70 m d’une bordure d’eau. Le niveau de l’eau peut monter dans la nuit et cela peut également perturber les animaux qui s’y désaltèrent.

Un deuxième point à surveiller avant et même pendant votre randonnée : la météo. Il serait dommage d’écourter votre séjour à cause d’un orage qui aurait éclaté subitement. Pensez à vérifier le temps pendant plusieurs avant votre départ. Vous saurez ainsi s’il est possible de mettre le cap sur la destination que vous avez choisie.

S’hydrater et bien se nourrir

Avant votre départ, veillez à avoir la quantité d’eau nécessaire pour votre escapade. Cela va vous éviter l’hydratation puisque vous allez perdre énormément d’eau pendant votre trajet. Comptez 0,5 l d’eau par heure pendant l’effort. Cela peut varier d’une personne à l’autre, mais vous devez connaître maintenant les besoins de votre corps pendant votre préparation.

En ce qui concerne la nourriture, misez sur les aliments caloriques qui vous renforceront. Les petits biscuits sont parfaits pour le petit déjeuner ou pour vos petites faims. Privilégiez également les fruits et les noix si vous partez en montagne. Le soir, ne mangez ni trop lourd ni trop léger. Il doit vous permettre de mieux dormir tout en vous récompensant de l’effort fourni en journée.

S’installer

Une fois l’emplacement choisi, commencez par installer votre bivouac en prenant soin de respecter les réglementations en vigueur. Tourner l’ouverture contre le sens du vent. En cas de pluie, creusez une petite canalisation pour que l’eau ne s’invite pas dans l’habitacle. Si cela est permis, allumez votre feu pour vous réchauffer et pour éloigner les animaux qui voudront s’inviter à la soirée.

Effacer les traces

Cette règle s’applique à toutes les randonnées. Inspectez les environs et rassemblez dans un sac-poubelle tous les détritus et tout ce qui est plastique. Pour les excréments, creusez des trous de quinze à vingt centimètres de profondeur un peu plus loin du campement et rebouchez ensuite les trous. Brûlez les papiers toilettes usagés.

Évitez de faire du bruit pour ne pas déranger la faune locale, notamment pendant la période de reproduction. Ne donnez ou  ne laissez jamais de nourriture aux animaux. Cela peut perturber leur alimentation naturelle.